Aulnay-sous-Bois : la D.Z.P.A.B interdite de forum des associations 2013 sans même être informée en bonne et due forme !

Publié le par D.Z.P.A.B

logo dzpabC’est en regardant le plan du forum des associations 2013 paru dans le dernier numéro d’Oxygène que nous avons découvert que la D.Z.P.A.B(l’association de Défense des Zones Pavillonnaires d’Aulnay-sous-Bois) était interdite de forum cette année. Sur le fonds cette exclusion arbitraire ne se justifie en rien. En effet, notre structure qui milite depuis 2009 pour un urbanisme raisonné et raisonnable associant étroitement élus et habitants aux projets de construction dans une volonté commune de préserver le cadre de vie existant a déjà participé il y a deux ans à cet événement sans que cela ne crée le moindre problème ni la polémique. Nos statuts et objectifs n’ayant pas évolué depuis la création, cette mise à la porte de notre association est de fait sans aucun fondement.

Ceci est d’autant plus vrai que la D.Z.P.A.B ne peut être taxée d’anti-Ségurisme primaire. Si, certes, nous avons lutté avec obstination et réussi les premiers à Aulnay-sous-Bois à faire abandonner un projet de construction, qui ne respectait pas le Plan Local d’Urbanisme (PLU), rue des Saules dans la zone pavillonnaire du Vieux-Pays, nous avons ensuite tenté en toute  bonne foi et loyalement de nous approprier les outils de la démocratie participative mis en place par la majorité actuelle en 2008. Nous avons ainsi créé un groupe de travail au sein de notre conseil de quartier, élaboré des questionnaires distribués aux riverains pour qu’ils puissent exprimer leurs craintes, souhaits et suggestions. Ce long processus inédit à l’échelle de la ville à l’époque n’a pas été mené en vain puisqu’il a effectivement abouti  à la proposition d’un projet alternatif salué finalement par le propre adjoint au maire en charge de l’urbanisme, Alain Amédro en personne, et même mentionné dans le journal Le Parisien.

Néanmoins, malgré une volonté visible, réelle et véritable de notre part depuis 4 ans d’aboutir à un consensus le plus acceptable possible pour les élus et les habitants,  le terrain concerné est toujours en friche et le restera sans doute jusqu’aux prochaines élections municipales de 2014. Maintenant, examinons sur la forme cette interdiction. Elle est pour le moins contestable. En effet, nous n’avons pas reçu le moindre courrier officiel de monsieur Ahmed Laouedj, l’élu en charge des associations, expliquant cette exclusion et ses raisons. La politesse élémentaire ne l’exigeait-elle pas ?  Dès lors, c’est le service de la vie associative qui a été chargé  d’exécuter la basse besogne par téléphone à une semaine seulement de l’événement (appel reçu le 30/08/2013 à 16h49 du 01.48.79.64.63). Or la personne en charge de l’appel pour nous annoncer la nouvelle n’a même pas été capable de laisser un message clair et compréhensible sur notre répondeur comme le prouve l’enregistrement vidéo ci-dessous !

La D.Z.P.A.B n’est donc pas de notre point de vue officiellement exclue de ce magnifique événement que constitue le forum des associations, qui en plus fête ses 15 ans,  mais nous n’irons pas puisque nous n’avons pas de stand prévu pour nous et que nous ne sommes visiblement pas les bienvenus. Quoi qu’il en soit, il faut donc le savoir. A l’heure où le président socialiste François Hollande est tenté de se lancer dans une entreprise hasardeuse en Syrie sans doute pour donner aux yeux du monde entier à travers la France une leçon de démocratie, dans le même temps à Aulnay-sous-Bois, troisième ville du département de Seine-Saint-Denis, une "mairie de Gauche" musèle férocement et sans ménagement avec une désinvolture arbitraire et arrogante des associations, et à travers elles des adhérents et habitants de la commune, seulement parce qu’elles ont le malheur de porter des idées différentes de celles de la majorité en place ! Quelle ironie, non ?

Ainsi, franchement monsieur Laouedj, dans la gestion de cette affaire vous méritez un véritable zéro pointé !

Le bureau de la  D.Z.P.A.B 

Commenter cet article