Aulnay-sous-Bois : communiqué de l'Association de Défense du Quartier Croix-Blanche en prévision de la réunion publique du 13 décembre

Publié le par DZPAB

Vous trouverez ci-dessous un communiqué de l'Association de Défense du Quartier Croix-Blanche adressé à l'attention des Présidents d'Association et des habitants du quartier de la Croix-Blanche. Il rappelle les événements qui ont conduit à l'organisation d'une réunion publique prévue le mardi 13 décembre à 20h30 à la salle Chanteloup située 1 avenue de Nonneville. L'enjeu est très fort et l'expérience inédite. Il s'agira en effet d'initier un processus de co-élaboration entre les élus et les habitants conduisant vers un projet immobilier commun en lieu et place de l'ancien centre des impôts. Cet événement parait totalement incontournable et nous vous encourageons chaudement à y participer...

S1I19

 

L’ASSOCIATION DE DÉFENSE DU

QUARTIER DE LA CROIX-BLANCHE ET DE SES ENVIRONS Q.C.B.E

VOUS CONVIE A LA REUNION QUI SE TIENDRA

MARDI 13 DECEMBRE A 20H30

SALLE CHANTELOUP !

 

Grâce à notre insistance, à notre détermination et aux 1200 signatures que l’on a obtenues pour protester contre le projet Croix-Blanche et demander un référendum, la Mairie a accepté de revoir sa copie.

 

Ainsi, nous avons décidé, en concertation avec la Mairie, d’organiser une réunion mardi 13 décembre à 20h30, à la salle Chanteloup, pour tout remettre à plat.

 

Bien que la majorité municipale ait déclaré vouloir également travailler avec le conseil de quartier Prévoyants-le Parc, notre légitimité est totale, forte de cette pétition qui a recueilli un nombre record de signatures – du jamais vu.

 

L’association reste donc ferme sur ses exigences :

 

·         une hauteur des bâtiments ne dépassant pas 11 mètres,

·         un nombre de logements limité à 30 pas plus (rappelons que la Mairie table sur 45 à 65 logements),

·         des équipements publics tels qu’une crèche,

·         le respect de l’environnement du quartier sur des questions telles que le stationnement (minimum deux places de parking par logement), les problèmes d’égout (déjà présents), les effectifs scolaires etc.

 

 

Gérard Segura a déclaré que la Mairie a déjà dépensé 2 millions d’€ dans l’achat du terrain et les frais de démolition : doit-on pour autant en subir les conséquences ?

 

 

Rejoignez-nous et faites entendre votre voix :

 

Mardi 13 décembre à 20h30

Salle Chanteloup

 

 

Nous vous attendons nombreux ! Nous avons besoin de vous et de votre avis sur ce projet car c’est LE VÔTRE !

 

 

                                                                                 

Le Bureau Q.C.B.E.

 

                                                                                   Benjamin GIAMI

                                                                                  Séverine DELAMARE

                                                                                  Brigitte RIPANI

                                                                                  Alain CANET

Publié dans Associations

Commenter cet article